C'est parti !

Publié le par Eternity2Blogger

Et oui c'est parti, je rejoins les nombreux joueurs d' Eternity II pour tenter, non pas de résoudre ce puzzle, mais pour consacrer un peu de mon temps libre à la recherche et à l'implémentation d'algorithmes permettant d'approcher une(des) solution(s).

Bon maintenant, je n'ai rien contre le fait de trouver une solution et d'empocher 2 millions de dollars, même si le dollar n'est plus ce qu'il était  .

Eternity II, le puzzle de 256 pièces (seulement oui, mais c'est bien assez au regard de la complexité du problème à résoudre) édité par Tomy, fait suite à Eternity I (sans blague !), un puzzle qui avait était résolu en 1999 par deux étudiants de Cambridge, Alex Selby et Oliver Riordan, en  5 mois. Ici, un petit billet (non non, ni en euros ni en dollars) sur l'origine du puzzle.

8 ans plus tard, le 28 juillet 2007, Eternity II est lancé simultanément dans 20 pays. Date limite pour déposer une solution complète du puzzle ou une solution s'en approchant le plus possible : 31 décembre 2008. Personne n'ayant résolu le puzzle à cette date, la nouvelle échéance est fixée au 31/12/2009. Au passage, la personne qui s'est le plus approché de la solution, en posant le plus de pièces de puzzle possibles, a empoché 10 000 dollars fin décembre 2008.

Le premier puzzle avait été résolu à l'aide de moyens informatiques, il y a fort à parier que si Eternity II est résolu un jour ce sera à l'aide d'ordinateur(s) et pas en posant les pièces au hasard dans son salon.
En effet, le nombre de combinaisons possibles est de l'ordre de 10^500 (oui, un 1 suivi de 500 zéros), autant dire qu'il est statistiquement plus facile de gagner au loto. Un prochain article sera consacré à la combinatoire de ce puzzle, en tenant compte des contraintes du jeu.

En attendant, la première étape est d'acquérir le jeu (étape préalable à sa modélisation avant tout travail algorithmique), chose faite depuis mercredi soir (le 20/05, cela ne me laisse plus que 7 mois pour implémenter les algos et tenter de m'approcher d'une solution !). Donc dans le prochain article, la présentation en photos du jeu. Mais attention, certaines photos seront floutées pour respecter les règles du jeu qui interdisent la divulgation des images des pièces du puzzle (l'intérêt de l'éditeur du jeu étant de le vendre...).

Et ensuite, de longues heures à retourner le problème dans tous les sens, de quoi devenir fou


Commenter cet article